La suspension de la Omra est-elle conforme à la charia?

Afin de contrôler la propagation de COVID-19, le gouvernement de l’Arabie saoudite, sous la direction du gardien des deux saintes mosquées, le roi Salman et le prince héritier Muhammad Bin Salman, une prison l’une des mesures cruciales pour suspendre temporairement la Omra et Ziyarah.

Bien que l’esprit ait l’acceptabilité d’une telle étape, le cœur des musulmans du monde entier a été serré. Ils ont exprimé leur inquiétude si cette suspension temporaire de l’Omra avait été conforme à la charia.

La suspension de la Omra est-elle conforme à la charia?

Face à cette confusion, l’imam et Khateeb de la Grande Mosquée de Makkah Sheikh Dr. Abdullah Al-Jihani ont clairement indiqué la loi de la charia n’avait été violée à cet égard.

Il, tout en s’adressant au vendredi Sermon à la Grande Mosquée vendredi, a déclaré que le souverain avait la responsabilité de protéger la vie des gens. Il a le droit de consulter des érudits et des experts religieux avertis et de prendre une décision qui soit dans le meilleur intérêt du peuple.

Un incident de la vie d’Umar bin Khattab  

Cheikh Al-Jihani, également raconté un incident du passé lié au calife Omar Ibn Al-Khattab (qu’Allah soit satisfait de lui) lors de son voyage au Levant (communément appelé Al-Shaam).

Il était en route quand il a rencontré certains des compagnons du Prophète PSL et les commandants des troupes musulmanes, Abu Obeidah Bin Al-Jarrah. Il a ensuite été informé qu’une épidémie avait éclaté au Levant.

Le calife n’était pas sûr de ce qu’il allait faire et a donc demandé aux gens de lui donner un conseil: tous avaient des opinions différentes. Puis vint Abdulrahman Ibn Owf affirmant qu’il avait entendu le Prophète PSL dire cela;

«Si vous entendez parler de l’épidémie d’une épidémie dans certains pays, ne vous y rendez pas. Et si cela se produit à un endroit où vous êtes, ne vous enfuyez pas vers un autre endroit. »

Sur ce, le calife a annulé son voyage au Levant et est retourné.

Une décision sensée

C’est ce qu’on nous a appris: ne pas quitter le lieu de l’épidémie et ne pas y entrer. Nous suivrons les décisions islamiques.

Le Dr Salah Al-Budair, qui est le Khateeb de la mosquée du Prophète à Médine, a ajouté que le nouveau virus a affecté la population mondiale et que toutes les mesures prises par les autorités saoudiennes sont sages, ayant des objectifs nobles et de nobles intentions et de grands avantages dans la protection de la santé des gens.

Il a également demandé aux gens de prendre toutes les mesures de précaution allant du port de masques au lavage des mains.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer